Pharmacie de Rohan

Surveillance de la dengue à la Réunion. Point épidémiologique au 19 juin 2018.

Posté le 22 juin 2018

Situation épidémiologique

Depuis le début de l’année 2018, 5019 cas de dengue biologiquement confirmés ou probables (dont 3 importés des Maldives, de Polynésie et du Brésil) ont été signalés par les laboratoires de ville et hospitaliers de La Réunion. L’unique sérotype identifié en 2018 est DENV-2 (896 typages). Cette situation fait suite à une circulation virale inhabituelle à bas bruit au cours de l’année 2017 où une persistance de la transmission avait été observée durant l’hiver austral.

En semaine S2018-23 (du 4 au 10 juin) :

  • 325 cas de dengue probables ou confirmés ont été diagnostiqués biologiquement, données basées sur la date de début des symptômes.
  • Les cas confirmés et probables résidaient principalement :
    - Dans l’ouest : Bois de Nèfles et La Plaine (73 cas), St-Paul, Gare routière et Etang (40 cas), Le Port (39 cas), La Possession (39 cas), St-Gilles-les-Bains (35 cas), St-Leu (23 cas), St-Gilles-les-Hauts (9 cas), La Saline (6 cas) ;
    - Dans le sud : Ravine des Cabris (12 cas), St-Pierre (8 cas), Etang Salé (7 cas), St Louis (11 cas), le Tampon (3 cas) et St Philippe (3 cas).
    - Dans le nord : La Montagne (5 cas), Ste Clotilde (3 cas), Saint Denis ville (4 cas) et Ste Suzanne (2 cas).
    - Par ailleurs, 2 cas confirmés résident à St Benoît.

Lire l'article

Campagne de vaccination à Mayotte. Point de situation du 19 juin 2018.

Posté le 22 juin 2018

Points saillants

  • Dispositif dans sa phase de pleine activité depuis le 27/05 (jusqu’à 8 centres ouverts simultanément)
  • Entre le 22/05 et le 17/06, 19 838 enfants ont été vus dans un des 28 centres de vaccination ayant ouvert sur cette période.
  • Parmi les 19 838 enfants pris en charge durant la campagne, 11 112 ont été vaccinés soit 56 % ayant un statut vaccinal à mettre à jour
  • Le pourcentage d’enfants nécessitant une vaccination varie de façon importante d’une commune à l’autre, de 39 % à 71 % des enfants vus dans les centres
  • Administration de 20 846 vaccins (7 574 Infanrix Hexa - 7 188 ROR - 6 084 Prevenar)
  • La fréquentation des centres de vaccination reste élevée ce qui montre la forte adhésion des familles à la campagne de vaccination
  • Six manifestations post-vaccinales indésirables sans gravité ont fait l’objet d’une déclaration dans le cadre de la procédure en vigueur
  • Forte implication des différents partenaires à cette campagne

Lire l'article

Campagne de vaccination à Mayotte. Point de situation du 12 juin 2018.

Posté le 13 juin 2018

Points saillants

  • Dispositif dans sa phase de pleine activité depuis le 27/05 (jusqu’à 8 centres ouverts simultanément)
  • Entre le 22/05 et le 10/06, 15 537 enfants ont été vus dans un des 20 centres de vaccination ayant ouvert sur cette période. La fréquentation des centres, à mi campagne, est conforme aux objectifs fixés de fréquentation (entre 30 000 et 40 000 enfants au total)
  • Parmi les 15 537 enfants pris en charge dans un centre, 8 548 ont été vaccinés soit 55,7% ayant un statut vaccinal à mettre à jour
  • 15 910 vaccins ont été administrés (soit, en moyenne, 2 vaccins par enfant), répartis de la façon suivante (5 912 Infanrix Hexa; 5 433 ROR; 4 565 Prevenar)
  • La fréquentation des centres de vaccination reste élevée ce qui montre la forte adhésion des familles à la campagne de vaccination quelle que soit la localisation des centres sur l’île
  • Aucun effet indésirable post vaccinal ayant fait l’objet d’une déclaration de pharmacovigilance n’a été signalé à Santé publique France
  • Forte implication des équipes vaccinales et pharmaceutiques de la réserve sanitaire
  • Implication des acteurs locaux qui se font le relais de la campagne en coordination avec l’ARS

Lire l'article

Surveillance de la dengue à la Réunion. Point épidémiologique au 12 juin 2018.

Posté le 12 juin 2018

Situation épidémiologique

Depuis le début de l’année 2018, 4604 cas de dengue biologiquement confirmés ou probables (dont 3 importés) ont été signalés par les laboratoires de ville et hospitaliers de La Réunion. L’unique sérotype identifié en 2018 est DENV-2 (895 typages). Cette situation fait suite à une circulation virale inhabituelle à bas bruit au cours de l’année 2017 où une persistance de la transmission avait été observée durant l’hiver austral.

En semaine S2018-22 (du 28 mai au 3 juin) :

  • 351 cas de dengue probables ou confirmés ont été diagnostiqués biologiquement, données basées sur la date de début des symptômes.
  • Les cas confirmés et probables résidaient principalement :
    - Dans l’ouest : Bois de Nèfles et La Plaine (64 cas), St-Paul, Gare routière et Etang (50 cas), Le Port (53 cas), La Possession (41 cas), Le Guillaume (11 cas), St-Gilles-les-Bains (37 cas), St-Leu (29 cas), St-Gilles-les-Hauts (11 cas), La Saline (6 cas) ;
    - Dans le sud : Ravine des Cabris (11 cas), St-Pierre (7 cas), Etang Salé (4 cas), St Louis (7 cas), le Tampon (3 cas), St Joseph (3 cas) et Avirons (1 cas).

Lire l'article

Situation de la tuberculose à Mayotte. Point épidémiologique au 6 juin 2018.

Posté le 11 juin 2018

Contexte

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de nouveaux cas de tuberculose dans le monde en 2015 est estimé à 10,4 millions. La distribution mondiale est hétérogène : l’Afrique (275 cas/100 000 habitants) et l’Asie du Sud-Est (246 cas/100 000) concentrent le plus gros fardeau de la maladie. Mayotte, département avec le taux de déclaration le plus élevé de France, subit une pression migratoire importante venant des îles voisines qui présentent par ailleurs une forte incidence de la tuberculose en 2016: Madagascar (237 cas/100 000 habitants), les Comores (35 cas/100 000), Maurice (22 cas/100 000).
Ce point épidémiologique présente la situation épidémiologique de la tuberculose maladie à Mayotte au cours de la période 2011-2015.

Lire l'article